/
/
/
Comment réaliser une rocaille fleurie ?
rocaille fleurie

Comment réaliser une rocaille fleurie ?

La rocaille n’est pas qu’un simple tas de cailloux posé de façon éparse et décoré par quelques plantes fleuries. Si la rocaille associe bien des rochers et des végétaux, c’est pour constituer un véritable jardin alpin, soit un espace qui imite un endroit montagneux pour en faire un élément d’aménagement de vos jardins. Afin de réussir une rocaille fleurie séduisante, mieux vaut respecter quelques principes de base.

Principe d’une rocaille fleurie


Dans la création d’une rocaille fleurie, le but recherché consiste à combiner de façon harmonieuse l’univers minéral et son pendant végétal. Le jardin alpin est par exemple parfait pour embellir des coins pentus de vos espaces extérieurs. Toutefois, il n’est pas obligatoire d’avoir une pente de jardin pour réaliser une rocaille fleurie. Cette décoration peut en effet être totalement artificielle, même si vous aurez besoin d’amener de la terre et quelques roches.

Peut-être avez-vous déjà l’idée en tête de ce que vous souhaitez faire. Si ce n’est pas le cas, pensez à prendre conseil auprès de jardiniers et de paysagistes professionnels. Ils seront en capacité de vous orienter dans votre choix, dans le dessin de votre rocaille fleurie, tout en vous indiquant comment l’entretenir et la développer de manière harmonieuse selon vos attentes.

Emplacement d’une rocaille fleurie


La rocaille fleurie est idéalement réalisée à la mi-ombre. Pourquoi ? Parce qu’un ensoleillement trop soutenu ou, au contraire, trop restreint limite la gamme de plantes adaptées à ces conditions climatiques. La rocaille fleurie peut aussi valoriser un lieu précis de votre logement : à l’avant ou à l’arrière d’une maison, à proximité d’une terrasse en pente ou d’un coin repos, en arrière d’un plan d’eau…

Songez à déposer des pierres et des rochers de votre région et répartissez-les sans réelle uniformité afin d’obtenir un effet naturel et authentique. Insérez des pierres plus petites pour faire office de cales à vos rochers, et recouvrez-les de terre pour les rendre invisibles.

Le sol requiert un drainage de qualité pour que l’ensemble soit plus résistant. Amenez sur place du terreau et du sable grossier pour solidifier la terre généralement argileuse. Il est inutile de constituer un substrat trop épais, la majorité des plantes de rocaille ayant la particularité de posséder des racines profondes qui s’insinuent entre les cailloux.

Les types de plantes de rocaille


En fonction du niveau d’ensoleillement, songez à intégrer à la fois des plantes vivaces et des conifères. Si vous avez de l’ombre durant la journée, vous pourrez installer des fougères et des hostas, plantes intéressantes pour leur feuillage.

Parmi les plantes classiques que l’on trouve dans une rocaille fleurie, on énumérera les bruyères, la lavande, le phlox nain, les saxifrages, la gentiane, la campanule bleue, etc. N’hésitez pas non plus à miser sur des plantes vivaces couvre-sol.

Enfin, une rocaille fleurie ne se contente pas de plantes basses, alors osez varier les hauteurs avec des arbustes nains ou des conifères. Prévoyez un arrosage régulier la première année, et un désherbage au printemps.

Découvrez également :