/
/
/
/
Bien choisir l'isolation thermique et phonique de sa maison
isolation thermique et phonique

Bien choisir l'isolation thermique et phonique de sa maison

L’isolation thermique ou phonique est un élément majeur du confort et du bien-être chez soi. L’isolant protège des variations thermiques, du chaud et du froid ou encore des nuisances sonores selon ses caractéristiques. Mais comment choisir le ou les bons isolant pour sa maison ? On vous dit tout.

L’importance de l’isolation thermique

L’énergie est au centre des problématiques de la construction moderne. L’objectif des gouvernements, par le biais de règlementations thermiques dont la dernière date de 2015 et complète celle de 2012, et de diminuer la consommation d’énergies fossiles et polluantes et de développer les énergies propres et renouvelables.


Afin de réaliser les objectifs actuels, l’isolation thermique efficace d’une maison en rénovation ou en neuf est un préalable indispensable. Mal isolé un logement est mal chauffé et gaspille de l’énergie, et ce quel que soit le choix du système de chauffe.
Choisir le bon isolant thermique est donc indispensable pour atteindre les contraintes d’une maison à basse consommation.

Et l’isolation phonique ?

Avec la mise en avant de l’isolation thermique, la phonique passe souvent en second plan, pourtant, d’elle dépend votre tranquillité. D’ailleurs des progrès significatifs ont été faits dans ce domaine. Certains matériaux sont des isolants mixtes comme le polystyrène pour les murs ou un double-vitrage thermique qui isole aussi du bruit. Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’il n’existe pas de solution miracle qui isolerait parfaitement vos murs, vos fenêtres, vos sols etc. A chaque nuisance sonore, à chaque pièce, à chaque partie du bâti son isolant acoustique adapté. Selon votre environnement ou votre voisinage, l’isolation phonique s’impose pour mieux vivre.

Quel isolant choisir

La gamme des isolants est variée, leurs performances également. Les deux critères principaux sont la résistance thermique et l’épaisseur du produit. Plus cette dernière est significative plus l’isolation sera efficace ! Il existe de l’isolant minéral, végétal  ou encore synthétique, tout dépend de votre projet, de vos besoins et du budget. Certains sont aussi moins écologiques que d’autres et seront à éviter en isolation intérieure. Voici quelques exemples d’isolants thermiques et/ou phoniques :
  • Les isolants minéraux : laine de verre, laine de roche,…
  • Les isolants végétaux : chanvre, laine de mouton, liège,…
  • Les isolants synthétiques : polystyrènes, polyuréthane,…
  • Les nouveaux matériaux isolants : béton cellulaire, peinture isolante, aérogel,…

Isolation thermique et phonique en un seul chantier ?

L’isolation thermique est mieux maîtrisée que l’isolation phonique. En effet, les problèmes acoustiques sont très complexes et techniques, et il n’est pas toujours simple d’y répondre. Par exemple, selon l’intensité du bruit, donc du nombre de décibels, le plan d’attaque est différent. Néanmoins, il est possible de limiter le bruit dans votre habitation au sens général, tout en l’isolant de façon thermique. N’hésitez pas à vous diriger ver un professionnel qui vous guidera et effectuera des travaux dans le respect des normes en vigueur.

Afin d’économiser de l’énergie et d’atteindre un confort thermique et phonique optimal, l’isolation est un poste à prendre au sérieux.

Vous avez un projet en matière d'isolation ?

Faites appel à nos spécialistes des isolations situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit concernant les travaux d'isolation phonique et thermique !