/
/
/
/
Zoom sur les poêles à bois en fonte
Poële à bois en fonte

Zoom sur les poêles à bois en fonte

Quand on parle de poêle à bois en fonte on a immédiatement en tête les poêles à bois traditionnels, ceux que l’on retrouvait dans les maisons de grands-mères ou les fermes. Et pour cause : la fonte a longtemps été le seul matériau utilisé pour la fabrication de poêles à bois, en raison de ses propriétés particulières. Aujourd’hui, notamment avec les contraintes environnementales, la fonte reprend du poil (poêle ?) de la bête. Gros plan sur ces installations de chauffage très confortables.

 

La fonte, qu’est-ce que c’est ?

La fonte est un alliage de fonderie obtenu par la précipitation du carbone. Le mélange de fer, de carbone, de silicium et de manganèse est porté à une température extrêmement élevée (dont le niveau exact dépend directement de la proportion de carbone contenu dans l’alliage), de l’ordre de 1 100°C à plus de 1 300°C. En refroidissant, le carbone se précipite sous différentes formes, selon le type d’alliage, produisant ainsi la fonte telle qu’on l’utilise en cuisine (pour des gamelles, etc.) ou bien sûr pour des poêles à bois, des foyers, des plaques de cheminée, etc.

Matériau au toucher soyeux et légèrement granuleux très raffiné, à l’esthétique sobre et élégante, facile à mouler et présentant une forte inertie thermique, la fonte est un matériau de choix pour la confection de poêles à bois.

Les avantages des poêles à bois en fonte

Et l’on touche ici au principal avantage des poêles en fonte : l’inertie thermique. Quand le bois se consume, avec un rendement élevé grâce aux performances des poêles modernes, la combustion libère de la chaleur. Dans un poêle en fonte, une partie de cette chaleur est libérée dans l’air, par contact entre les surfaces chaudes et l’air et par insufflation d’air, le cas échéant. Mais une autre partie de cette chaleur, une partie importante en réalité, est absorbée par la masse de fonte qui constitue le poêle.

Et c’est là que l’inertie entre en jeu : la fonte va ainsi libérer lentement, en douceur et de manière régulière les calories accumulées lors de la combustion. Il résulte de cet effet une chaleur douce, agréable et constante dans la pièce chauffée par le poêle en fonte.

Côté économies d’énergie, c’est un succès : l’inertie thermique du poêle à bois en fonte garantit un confort thermique optimal entre deux flambées et permet ainsi de limiter la consommation de bois bûche. Une petite flambée le matin suffit à maintenir une température de consigne confortable dans la pièce pour une bonne partie de la journée ! Une nouvelle flambée le soir apportera les calories nécessaires pour une nuit agréable.
N’hésitez pas à discuter de votre projet de poêle à bois en fonte avec un professionnel : en fonction de vos goûts esthétiques, de la surface à chauffer, de la configuration de votre habitation, de son isolation, etc. il sera en mesure de vous conseiller sur le meilleur poêle à bois en fonte à choisir pour répondre à vos besoins.

Avec un professionnel Plus Que Pro, vus partez confiant puisque vous pouvez lire les avis vérifiés de ses clients avant de signer, et vous savez qu’il est engagé dans une démarche qualité.