/
/
/
/
Les différents modèles de sabots de charpente
Charpente

Les différents modèles de sabots de charpente

Choisir ses sabots de charpente : les modèles

Largement utilisés depuis plusieurs années maintenant, les sabots de charpente sont des pièces d’assemblage extrêmement pratiques utilisées par les professionnels pour réaliser des structures bois. Il en existe différents modèles, correspondant aux différents besoins d’assemblage des pièces de charpente :

  • Sabots à ailes intérieures : les sabots à ailes intérieures sont plus discrets en dissimulant le système d’accroche derrière la pièce de charpente fixée. Ils sont également utilisés pour les assemblages en coin, qui ne peuvent accepter les ailes extérieures.
  • Sabots à ailes extérieures : les sabots de charpente les plus classiques. Ils offrent une excellente robustesse, justement parce que les ailes sont extérieures, mais manquent de discrétion.
  • Le sabot deux éléments permet l’assemblage de deux éléments de charpente entre eux, chacun se fixant d’un côté du sabot.
  • À une aile repliée à l’intérieur : intermédiaires entre les sabots à ailes extérieures et les sabots à ailes intérieures, ces sabots sont destinés aux assemblages en coin quand la question esthétique est de moindre importance ; la partie sans aile extérieure sera alors placée dans l’angle inaccessible.
  • Sabots à angle variable : ces sabots permettent de réaliser des assemblages dont l’angle est compris entre 15° et 30°.
  • Sabot à 45° : comme son nom l’indique, le sabot à 45° permet de réaliser des assemblages à 45°.

Il est donc primordial, pour choisir les sabots de charpente, de connaître avec précision le plan de charpente initial qui détermine le nombre et les caractéristiques pour chaque type de sabot.

Choisir son sabot de charpente : les dimensions

Choisir un sabot de charpente ne se limite pas à en connaître les différents modèles, encore faut-il respecter des normes de base pour garantir la stabilité et la pérennité de la charpente. Voici les principales :

  • Le flanc du sabot doit avoir une taille égale au moins aux 2/3 de la hauteur de l’élément porté.
  • Le développé, la longueur que ferait le sabot s’il était mis à plat, correspond au double de la hauteur du flanc additionné à la largeur de centrale, c’est-à-dire la largeur de l’élément de charpente devant être supporté.
  • Par exemple, pour supporter un chevron de 38 mm de large et de 125 mm de haut, il faudra un sabot ayant un développé de 250 mm (on choisit toujours la valeur supérieure la plus proche) et ayant des flancs de 83 mm de haut.
  • La largeur du sabot de charpente ne peut être supérieure de plus de 2 mm à la largeur de la pièce de charpente à fixer.
  • La pièce de bois doit avoir une hauteur au moins égale à celle du flanc du sabot de charpente.

Pour votre confort et pour garantir la sécurité de la construction ainsi que sa pérennité, il est évidemment recommandé de faire appel à un charpentier, même si l’autoconstruction est une tentation compréhensible. Faire appel à une entreprise de charpente vous permet en effet de vous reposer sur un professionnel, de garantir une construction dans les règles de l’art et vous permet de bénéficier de la garantie décennale.

Et pour choisir votre charpentier, utilisez Plus que PRO pour pouvoir choisir un professionnel évalué et recommandé par ses clients.

Obtenir un devis pour vos travaux de charpente

Découvrez les charpentiers dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets !