/
/
/
Veillez à l’entretien de votre toiture !
Mancel Duclos

Veillez à l’entretien de votre toiture !

L’entretien de la toiture est bien souvent négligé par les propriétaires de maisons alors qu’il s’agit d’une tâche primordiale pour préserver la couverture et garantir sa pérennité. Vérification, nettoyage, démoussage, traitement hydrofuge : le point sur les bonnes pratiques.

Entretenir sa toiture : les vérifications annuelles

C’est au printemps que vous devrez faire les éventuelles réparations et les éventuels travaux d’entretien de votre toiture : il ne fait ni trop chaud ni trop froid, c’est la sortie de l’hiver, ce qui vous permet de vérifier que le gel n’ait pas endommagé des tuiles par exemple, qui risqueraient alors d’éclater ou de se fissurer avec les premières grosses chaleurs (souvent accompagnées des pluies d’été !).

L’inspection est donc la première étape : une fois au printemps, une fois à l’automne, il vous suffit de monter sur le toit pour vérifier l’état de la couverture et, le cas échéant : entretenir/nettoyer ou faire appel à un couvreur.

L’état des clous ou des crochets doit être vérifié ainsi que les tuiles ou ardoises qui auraient pu glisser. Si votre toiture est en zinc ou en bac acier, vérifiez l'absence de fissures, l'aspect des joints et des fixations.

Comment nettoyer sa toiture ?

Attention, monter sur une toiture sans matériel adapté (échelles de toit), et sans connaissance des techniques de couverture représente deux risques majeurs : risque de chute, et risque de casse d’ardoises et de tuiles avec les échelles. La technique de nettoyage de la toiture dépendra directement du matériau de couverture. En effet, les nettoyeurs haute-pression sont certes efficaces et pratiques, mais ils endommagent les tuiles romanes par exemple. Inversement, ils sont parfaits pour les toits en fibrociment qui eux, ne supportent pas l’eau de javel.

  • Quoi qu’il en soit, la technique reste fondamentalement la même :
  • Il faut partir du faîte de la toiture pour redescendre vers la gouttière ou le chenau ;
  • Passer le nettoyeur haute-pression ou la brosse dure et l’eau ;
  • Rincer du haut vers le bas ;
  • Récupérer et évacuer les déchets qui sont tombés dans les gouttières ou chenaux.


Traitement de couverture : pour garantir la pérennité

Une fois la toiture nettoyée, il convient d’opérer le plus souvent un traitement de la couverture. Le premier traitement est généralement un traitement fongicide/algicide : le démoussage. Il consiste à passer un produit qui détruira les lichens et autres champignons qui se développent sur la toiture.
Les démoussants actuels contiennent un hydrofuge qui va protéger le matériau de couverture des intempéries et ainsi ralentir le développement de nouveaux lichens, mousses et champignons.

Ce traitement doit être appliqué avec les protections adaptées (masques, lunettes, gants, etc.), par un jour sans vent (pour éviter la propagation du produit dans le voisinage) et par temps assez sec si possible. 

Si les vérifications s’effectuent idéalement 2 fois par an, le nettoyage et le traitement quant à eux, doivent être réalisés périodiquement en fonction de l’exposition et de l’environnement. C’est le meilleur moyen de garantir la durée de vie de sa toiture.

Et n’oubliez pas : faites plutôt appel à un professionnel pour éviter de prendre des risques et pour bénéficier d'une prestation de qualité sans risque d'endommager votre couverture.

Crédits photos : Mancel Duclos, Couverture à Haye Pesnel (50 320)