/
/
/
Les traitements de façade anti pollution sont-ils efficaces ?

Les traitements de façade anti pollution sont-ils efficaces ?

Les façades des immeubles et des maisons sont soumises à deux types de pollution : la pollution atmosphérique et la pollution d’origine biologique. Intéressons nous ici au premier type de pollution, et observons si les produits de traitement commercialisés sur le marché sont véritablement efficaces.

La pollution urbaine des façades

A cause de la circulation, des systèmes de chauffage et des activités humaines, la ville est une aire qui subit énormément d’émissions d’éléments polluants. Les particules en suspension dans l’air se déposent directement sur les façades. Ce phénomène est amplifié sous l’action conjuguée de l’humidité et du vent.

La présence d’une pollution atmosphérique sur un mur extérieur d’un immeuble ou d’une habitation se manifeste par des traces noirâtres significatives. Sous l’action des précipitations, du ruissellement et du rejaillissement, ces traces se délavent, créant alors des coulures peu esthétiques. Généralement, une pollution atmosphérique entraine une pollution biologique avec l’apparition et le développement de micro-organismes.
Afin de prévenir l’encrassement et la dégradation avancée de vos revêtements comme de vos supports, l’entretien de la façade est essentiel. Pensez à faire intervenir un professionnel compétent dans ce domaine pour vous conseiller en amont et pour apporter les traitements curatifs en cas de détérioration.

Pollution atmosphérique et salissures

Les salissures directement liées à la pollution atmosphérique sont provoquées par des résidus de la combustion du fuel, de l’essence, de produits industriels, etc. Les encroûtements noirs sont en réalité des salissures plus épaisses, d’environ un millimètre.

Cette croûte est toutefois peu adhérente notamment sur les revêtements en pierres dures à grains fermés, comme le marbre ou le calcaire marbrier. Sous l’action mécanique du ruissellement de l’eau, elle se détache voire se ramollit. Sur les pierres tendres ou à porosité plus élevée, l’encroûtement est un processus plus rapide, parce que les cristaux de gypse et les calcites ont tendance à retenir les particules noires.

Les salissures grasses ne sont pas forcément visibles au premier abord. Elles constituent pourtant une pellicule grasse, qui se répartit sur le support de la façade. Un diagnostic simple et rapide peut être effectué pour savoir si vous êtes en présence de ce type de salissures grasses. Projetez de l’eau directement sur la façade et observez avec attention pour savoir si l’eau a tendance à rester en surface en formant des perles. Si c’est le cas, ce sont bien des salissures grasses sur votre façade. Un traitement anti pollution est alors indispensable. L’objectif est de dissoudre ou d’entrainer les graisses afin de les évacuer.

Les traitements anti pollution hydrofuges

Un traitement anti pollution efficace est donc un traitement qui nettoie et qui empêche la récidive du phénomène de salissures. Or, c’est l’humidité qui provoque en grande partie la fixation des éléments polluants sur la paroi, d’où l’efficacité d’un produit de traitement hydrofuge.
Attention à l’utilisation de produits imperméabilisants. L’application de ces derniers sur des supports non absorbants n’est pas recommandée. N’hésitez pas à faire intervenir un professionnel qualifié pour effectuer le ravalement de votre façade.

Crédits Photos: @www.stell-et-bontz.fr/