/
/
/
Les avantages d’un toit végétal
toit végétal

Les avantages d’un toit végétal

Très répandues en Allemagne et dans les pays nordiques, les toitures végétales commencent à arriver en France depuis quelques années. Ecologiques, esthétiques et pratiques, les toits verts présentent de nombreux avantages. Explications.

Le principe des toitures végétalisées


Avant de passer aux avantages, faisons rapidement le point sur le principe des toitures végétalisées. Le principe est simple : il s’agit de créer un mélange de substrat et de végétaux sur une toiture. Pour ce faire, la charpente est généralement renforcée et une couche protectrice est installée pour protéger la charpente de l’humidité.

On dénombre principalement 3 types de toits d’herbage :

La végétalisation extensive : légère et ne demandant aucun entretien, il s’agit simplement d’un mélange de plantes basses (type couvre-sol, mousses, etc.) destinées à recréer un écosystème simple.
La végétalisation semi-intensive : plus lourde que la précédente, elle est aussi plus décorative puisqu’elle intègre des plantes ornementales. Elle demande un peu d’entretien et parfois de l’arrosage.
La végétalisation intensive : il s’agit véritablement d’un petit jardin suspendu en toiture qui peut même intégrer des arbustes.

Idéalement, la végétalisation s’opère sur toiture plate en raison de la simplicité de mise en place, de la robustesse de ces toitures et du fait qu’elles s’y prêtent très bien. Mais il est possible de végétaliser une toiture présentant une pente inférieure à 35°.

Les avantages de la toiture végétale

 

  • Sur toit plat, la toiture peut devenir un espace de vie plein de verdure, une sorte de jardin suspendu
  • Quelle que soit la configuration, la toiture d’herbage apporte une esthétique écologique et pleine de vie, fraîche et apaisante
  • En outre, dans une perspective globale, l’augmentation des toitures végétales, notamment dans les zones fortement loties et/ou urbanisées peut permettre d’améliorer le microclimat en rafraîchissant l’air grâce à l’évaporation de l’humidité contenue dans les plantes, en absorbant la chaleur du rayonnement solaire et en absorbant des polluants, notamment le CO2.

Ces avantages d’ailleurs, concernent également les habitations individuelles, même dans des zones peu loties. En effet, la toiture végétale offre une meilleure qualité de l’air : les végétaux filtrent l’air, les poussières, les polluants (en particulier si vous choisissez d’installer des plantes dépolluantes), le CO2, le CO, etc.


Egalement, les toitures végétalisées permettent le développement de la biodiversité en recréant des écosystèmes où insectes, micro-organismes et autres animaux vont pouvoir s’équilibrer. Coccinelles, araignées et autres prédateurs des nuisibles vont pouvoir retrouver une place chez vous… en extérieur plutôt qu’en intérieur !


Et côté confort de l’habitat, les toits végétalisés ne sont pas en reste :

  • Les toitures végétales offrent une très bonne isolation thermique et régulent la température intérieure, été comme hiver ;
  • Les toits d’herbage assurent une excellente rétention de l’eau de pluie et évitent ainsi certains désagréments. En outre, l’eau est évacuée par évapotranspiration, assainissant ainsi l’air ambiant ;
  • Les toitures végétales sont d’excellents isolants phoniques
  • Enfin, en la protégeant, les toitures végétalisées optimisent la durée de vie de la toiture : pas besoin de changer la couverture régulièrement !

C’est bien évidemment en particulier dans un projet de construction que les toitures végétalisées prennent tout leur sens : le surcoût initial est faible, la charpente et la toiture peuvent être conçues pour accueillir la végétalisation, là où, en rénovation, il faudra sans doute faire de grandes rénovations, etc.

Bref, vous l’aurez compris : les toitures végétales ne présentent que des avantages et permettent de démarquer votre maison des autres en impulsant, peut-être, une nouvelle tendance dans votre quartier. Pensez-y !