/
/
/
Zoom sur les toits en polycarbonate
 toits en polycarbonate

Zoom sur les toits en polycarbonate

Les plaques de toit en polycarbonate constituent un matériau léger et peu onéreux. Cette catégorie de toiture est intéressante pour couvrir abris de jardin, pergolas ou serres, mais n’est pas appropriée pour une véranda.

Les différents modèles de toits en polycarbonate


Le polycarbonate est un élément qui se présente sous la forme de panneaux de différentes longueurs et de différentes épaisseurs. Notez que l’épaisseur standard équivaut à 16 mm. Les panneaux à triple paroi sont transparents ou translucides, malgré leur opacité, ils laissent pénétrer la lumière. A titre informatif, sachez que les plaques de polycarbonate sont aussi employées comme séparations sur des balcons, sur portes coulissantes, et sur des cloisons en intérieur.


Sont commercialisés uniquement deux types de toits en polycarbonate. Le premier modèle utilise du polycarbonate alvéolaire, qui laisse passer la lumière et s’avère facile à installer. Son degré de solidité est élevé, sachant que plus il dispose d’alvéoles, plus il est résistant aux chocs.  Le second modèle, le polycarbonate ondulé, est plus pérenne dans le temps mais demeure moins esthétique.


Plaques en polycarbonate : avantages et inconvénients


L’atout principal du toit en polycarbonate est son prix à l’achat très abordable, surtout si on fait la comparaison avec une toiture en verre. A la fois rigide et léger, étanche et simple à découper, le toit en polycarbonate est idéal pour couvrir les abris de jardin, les pergolas et les serres.


En termes d’inconvénients, on relève que la luminosité est réduite comparativement au verre. Les nuisances sonores causées par la pluie ou la grêle percutant le toit sont relativement conséquentes, ce qui peut poser des problèmes désagréables de confort acoustique. Enfin, si l’isolation peut être consolidée en été par un filtre solaire, durant les froides périodes hivernales, le toit en polycarbonate n’empêche pas la température de baisser de plusieurs degrés. En ce sens, il n’est pas recommandé de couvrir sa véranda avec une toiture constituée de plaques de polycarbonate.


Afin de conserver ses caractéristiques, il est important de nettoyer régulièrement la toiture. L’entretien est toutefois assez simple puisqu’il suffit de s’équiper d’un nettoyeur à haute pression pour l’extérieur, et de se munir d’un simple chiffon humide pour l’intérieur. Ce lavage à l’eau permet de bénéficier d’une luminosité de qualité.


Installation : faites appel à un professionnel


Même si la pose de panneaux de polycarbonate reste à la portée d’un bricoleur aguerri, mieux vaut prendre contact avec une entreprise certifiée et reconnue de votre région. Les artisans qualifiés savent parfaitement manipuler, découper, percer et scier les panneaux de polycarbonate, d’autant qu’ils disposent du matériel et des équipements appropriés.
Le travail du professionnel requiert une première intervention en amont des travaux afin de calculer avec précision la pente. En effet, ce type de panneaux de toitures se monte systématiquement avec une inclinaison minimale de 10 cm par mètre. Il est important de tenir compte du phénomène de dilatation des panneaux sous la chaleur, ainsi que des différentes étapes à suivre pour finaliser l’installation.

Obtenir un devis pour une toiture en polycarbonate

Découvrez les artisans dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets en matière de toiture !