/
/
/
/
Bois de chauffage : bûches, bûchettes, plaquettes ou granulés ?
bois de chauffage

Bois de chauffage : bûches, bûchettes, plaquettes ou granulés ?

Ecologique et économique, le chauffage au bois a définitivement gagné le cœur des Français ces dernières années. Mais à côté des bûches classiques et des granulés de bois, il existe d’autres types de bois de chauffage : les bûchettes de bois densifié et les plaquettes de bois. Chaque solution présente des avantages et des inconvénients. Tour d’horizon pour bien choisir votre type de bois de chauffage.

Bûches : avantages et inconvénients

Disponibles en de nombreuses dimensions (20 cm, 30 cm, 50 cm, 1 m voire plus !), les bûches sont évidemment le type le plus classique de bois de chauffage. Elles peuvent aussi bien être utilisées dans les cheminées que dans les inserts, les poêles à bois et même certaines chaudières qui fonctionnent au bois bûche.
Côté avantages, elles sont généralement peu chères (le bois bûche est l’une des énergies les moins chères du marché à l’heure actuelle) et peuvent offrir d’excellentes performances… pour peu que le bois soit dur (type chêne, hêtre) et sec (humidité inférieure à 20%).
Côté inconvénients, le gros problème est le stockage (le bois bûche prend de la place et doit, généralement, être stocké au sec au moins pendant 6 mois avant utilisation). En outre, les bûches impliquent de la manutention à chaque chargement et génèrent des scories qui peuvent être pénibles avec le temps. Enfin, l’autonomie des poêles, inserts et chaudières à bois bûche est très limitée.


Bûchettes : avantages et inconvénients

Les bûchettes de bois compressé sont généralement des cylindres denses de « miettes » de bois compactées sous formes de bûchettes. Extrêmement denses, offrant des taux d’humidité extrêmement faibles et, ainsi, des rendements excellents ainsi qu’un très faible niveau de cendres, les bûchettes sont les plus « high-tech » des bois de chauffage.
L’inconvénient ? Elles sont beaucoup plus coûteuses que les autres types de bois de chauffage. Mais elles offrent de très bons rendements et ne génèrent pas de scories à la manutention. En outre, elles permettent l’installation de chaudières à buchettes (ou de modules dédiés) qui autorisent une alimentation automatique, et ainsi une excellente autonomie.


Plaquettes : avantages et inconvénients

Les plaquettes sont extrêmement écologiques. Il s’agit de résidus de bois déchiqueté issus de scieries, d’exploitations agricoles ou de bois propres de déchetterie. Sans doute le moins cher des bois de chauffage, les plaquettes sont en revanche utilisables exclusivement dans des chaudières dédiées… qui n’existent pas pour des puissances domestiques classiques : les premiers modèles sont en 25kW.


Granulés : avantages et inconvénients

Les granulés bien entendu sont les rois du bois de chauffage depuis quelques années. Certes parmi les plus chers des combustibles de la filière bois énergie (ils sont presque au niveau du gaz, en fonction des cours et même parfois plus cher que le gaz de ville dans les régions non forestières), les granulés de bois offrent de nombreux avantages :

  • Ils peuvent être livrés à la tonne quand on dispose d’un silo ;
  • En sac, leur manutention est propre et facile ;
  • Ils permettent l’alimentation automatique de la plupart des systèmes de chauffage au bois ;
  • Ils offrent des rendements exceptionnels.


Vous savez maintenant tout sur les types de bois de chauffage. A vous de choisir !