/
/
/
Employer un jardinier : combien ça coûte ?
employer un jardinier

Employer un jardinier : combien ça coûte ?

Vous avez un jardin et n’avez pas le temps de vous en occuper ? Vous voulez créer un jardin en faisant appel à un paysagiste ? Vous voulez connaître le prix d’un jardinier ? Tout dépendra des tâches à réaliser, de la régularité de ces tâches et du format (embauche ou prestation de service). Combien coûte un jardinier ? Nos explications et conseils.

Le chèque emploi service universel (CESU) : pour les petits travaux de jardinage

Pour les petits travaux de jardinage, vous avez la possibilité d’embaucher un jardinier en le payant avec des chèques emploi service universel. Le principe est que vous devenez employeur de votre jardinier. Vous lui payez un montant donné, fixé ensemble, mais par ailleurs vous payez des cotisations sociales. En contrepartie, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt égal à 50% des salaires versés.

Le fonctionnement est simple :

  • Vous déclarez les rémunérations versées en ligne
  • Vous payez vos cotisations
  • Au moment de votre déclaration d’impôts, vous déclarez la rémunération versée à votre jardinier salarié

Dans cette configuration, l’embauche d’un jardinier vous coûtera en moyenne 12€ à 20€ nets de l’heure auxquels il faut ajouter les cotisations sociales. En d’autres termes, in fine, embaucher un jardinier en CESU vous coûte entre 20€ et 32€ de l’heure. Une fois déduit le crédit d’impôt, cela vous revient entre 10€ et 16€ de l’heure.

Mais attention :

  • Le jardinier embauché et payé avec des CESU ne peut faire de l’élagage ni de grosse maçonnerie de jardin ;
  • Vous devez lui fournir matériel, équipement et plantes, engrais, etc.
  • Il ne peut théoriquement pas utiliser de produits phytosanitaires : il faut pour cela disposer d’un agrément dont disposent rarement les jardiniers salariés à domicile ;
  • Rares sont les jardiniers professionnels à opter pour ce format, préféré par des jeunes, des retraités ou des personnes qui ont les compétences, mais pas les diplômes nécessaires pour se mettre à leur compte comme jardiniers ;
  • Comme vous le payez à l’heure, il faut au préalable sur le temps estimé pour chaque tâche…

Un jardinier professionnel : un fonctionnement au forfait

Si vous n’embauchez pas de jardinier vous-même, vous pouvez faire appel à une entreprise ou un jardinier à son compte. Dans ce cas, le tarif horaire est plutôt de 35€ à 40€, ce qui est normal, puisque l’entreprise doit supporter des frais fixes, des cotisations sociales, des impôts, des machines, l’entretien des machines, etc.

Mais bien souvent, les entreprises de jardinage ne vous proposeront pas un tarif horaire : c’est au forfait que cela sera présenté. Pour vous, c’est une garantie : vous ne faites pas appel à un jardinier pour un nombre d’heure mais pour une tâche (élagage, taille de haies et/ou d’arbres, tonte, plantation, etc.). C’est au jardinier de se débrouiller.
Pour information, le prix moyen pour la taille et la tonte d’un jardin de 200 m² se situe aux alentours de 400€.

Les avantages :

  • Vous bénéficiez de l’expertise de professionnels expérimentés et diplômés ;
  • Les jardiniers sont habilités à manipuler les produits phytosanitaires ;
  • Vous n’avez rien à faire : c’est l’entreprise qui a son propre matériel, son propre équipement et qui l’entretient ;
  • Vous payez à la tâche.

Crédits photos: @www.jardin-entretien-reel.fr