/
/
/
Margelle piscine : quel matériau choisir ?
margelle de piscine

Margelle piscine : quel matériau choisir ?

Avant ou après l'installation de votre piscine, un choix va devoir s'imposer à vous : le choix de la margelle autour de la piscine. Quels matériaux choisir ? De quelle couleur ? De quelle forme ? Comment poser les margelles ? Comment les entretenir ? Nous répondons à toutes vos interrogations dans notre dossier Plus que PRO.

Définition de la margelle

Une dalle ou une margelle de piscine est une bordure surélevée qui entoure une piscine creusée ou enterrée, que celle-ci soit extérieure ou bien intérieure. La margelle est le dernier élément que l'on pose lors d'une construction de piscine.

Mais bien plus qu'une finition, elle devient un accessoire esthétique qui va donner un caractère final et embellir la piscine. Autrefois, leur aspect esthétique était quelconque mais les temps et les goûts ont changé ! Il existe désormais plusieurs choix possibles de margelles : modernes, exotiques, en bois, en pierres, en composites, etc. Tout dépendra de l'ambiance que vous souhaitez créer pour votre piscine. Elle est également l'accessoire qui va permettre une démarcation visuelle et texturale entre le bassin et les alentours (terrasse, jardin, graviers, fleurs, sables, etc.). N'hésitez pas à prendre le temps de choisir le matériaux en veillant à l'harmoniser avec les éléments qui avoisinent le bassin.

Les margelles sont également des accessoires pratiques voire indispensables ! Antidérapantes : les baigneurs peuvent se déplacer aisément autour du bassin, s’asseoir, ou se hisser pour sortir de l'eau en tout sécurité. (Pour l'astuce, nous vous conseillons de choisir des formes légèrement arrondies afin de réduire encore plus les risques de chutes) De plus, elle contribuent à la bonne hygiène de la piscine en limitant l'intrusion de saletés dans le bassin. Ainsi, l'eau reste protégée de toute impureté grâce à l'inclinaison des margelles.

Margelle piscine : choix du revêtement

Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte pour le choix de la margelle : vous devez opter pour un matériaux, une forme et une couleur. N'oubliez pas de rester en adéquation avec votre style de décoration ou avec les éléments qui jouxtent le bassin ! Une rupture visuelle trop importante pourrait choquer l’œil et vous faire regretter votre choix.

Les matériaux naturels

Les matériaux naturels sont généralement bien appréciés notamment si vous voulez opter pour la sobriété et vous intégrer au mieux à l’environnement. Ces matière nobles restent tout de même assez onéreuses : mais le résultat sera à la hauteur ! De plus, ces matériaux ont la faculté d'être pérennes, esthétiques et naturelles.

Les matériaux naturels :

Les matériaux reconstitués

Ils ont l'avantage d'imiter les matériaux naturels, tout en étant peu chers. Leur autre atout sera d'être facile d'installation, de part leur légèreté. Pour plus de praticité, vous pouvez choisir des matières reconstituées préalablement traitées afin de renforcer leur fonction antidérapante et leur stabilité. Plus de sécurité pour un moindre budget... les matériaux reconstitués ont des atouts donc très intéressants !

Les matériaux reconstitués : pierre reconstituée, bois reconstitué, terre cuite, etc.

Conseil pratique : vos margelles doivent pouvoir résister au gel pour éviter les accidents.

Les matériaux tendances

Les margelles en bois (qu'il soit naturel ou reconstitué) reste la matière la plus tendance aujourd'hui. Le bois exotique est très résistant à l'eau, mais il nécessite plus d'entretien que les autres matériaux. Si l'entretien n'est pas votre tasse de thé, vous pouvez choisir le bois composite (cosse de riz), qui possède les avantages du bois sans l'inconvénient de l'entretien régulier.  

Il existe notamment des margelles en plastiques qui s’emboîtent entre elles, s'installent et se nettoient très facilement. Leur avantage est qu'elles proposent une large gamme de couleurs, pour les plus fantaisistes d'entre vous.

Choisissez en fonction de votre zone géographique

On y pense très peu, mais votre emplacement géographique constitue un critère de taille pour le choix de votre margelle. Un dallage doit être habitué au soleil du midi comme aux régions à l'ensoleillement modéré !

Vous vivez plutôt dans le sud ? Mieux vaut opter pour des dalles claires qui retiennent aucunement la chaleur (sinon gare à vos pieds, ça risque de brûler !).

Vous vivez dans une région où le soleil est un peu plus timide ? Dans ce cas, il serait préférable de choisir des margelles plus sombres qui accumulent la chaleur dégagée tout au long de la journée afin d'en profiter le soir. Quel confort que de sentir encore la chaleur sous vos pieds, pendant les soirées d'été !

La forme des dalles

Certains types de margelles sont travaillés, découpés, ciselés, polis, etc. Elles peuvent être rondes, carrées, ovales, plates ou arrondies. Certains optent même pour la pose de rochers. D'autres margelles peuvent représenter des motifs décoratifs ou des mosaïques. Elles peuvent être de formes carrées, rondes, rectangulaires et d'angles pointus ou arrondis. Il existe des centaines de modèles afin de pouvoir vous laisser le choix en fonction de la forme et du tracé de votre piscine, de vos goûts en matière esthétique ainsi que des éléments ou de la végétation environnantes.

Vous pouvez acheter des margelles en série ou demander à ce qu'elles soient taillées sur mesure afin de correspondre au mieux à vos envies et besoins. Tout ce qui diffère est, bien évidemment, leur prix.

La pose de votre margelle

Une question doit à présent vous tarauder l'esprit ? Peut-on installer les margelles soi-même ?

La réponse est oui, il est envisageable de les poser tout seul. Mais il faut tout de même avoir un minimum de technique pour ne pas faire d'erreurs.

Heureusement, nous sommes là pour vous prodiguer quelques conseils :

  • Poser le liner avant de réaliser la ceinture de votre bassin. Attention : la largeur de la ceinture doit être identique à celle des margelles. Sinon, cela risque de provoquer des fissures dans la bande de béton
  • Poser les margelles d'angle en premier, afin de poser les autres plus facilement et sans vous tromper. Pour fixer vos margelles, utilisez un ciment colle ou du mortier ! (Petit conseil : n'oubliez surtout pas de toujours effectuer la pause des margelles à sec, afin de vous assurer que la margelle ne bougera pas de place)
  • Passer aux jointures en utilisant, de préférence, du ciment de la même couleur que vos margelles.

Sachez toutefois que si vous n'êtes pas bricoleur : mieux vaut faire appel à un professionnel ! Vous pouvez consulter la liste des professionnels de notre réseau Plus que PRO afin de choisir un pro de qualité ! 

Entretien du dallage

La dernière des étapes restera l'entretien de la margelle. Pour préserver le plus longtemps possible la belle allure de votre piscine, il sera nécessaire de procéder à son entretien régulier. Bien sûr les soins diffèrent en fonction des matériaux que vous avez choisi.

Pour les margelles en bois naturel, le risque est principalement la décoloration. Il faut faire appel à des produits spécifiques qui éviteront que le bois se ternisse. Pour cela, il existe le dégriseur qu'il faudra combiner avec un saturateur. L'alliance des deux redonnera au bois sa couleur d'origine.

Pour les margelles en pierres naturelles, il est judicieux d'imperméabiliser afin d'éviter qu'elles se fragilisent !

Pour les margelles en pierre ou en bois naturels, un nettoyage régulier avec un produit spécifique fera l'affaire ! Mais attention : il ne faudra jamais utiliser de karcher au risque de les endommager.

 

Découvrez également :