/
/
/
/
Bien choisir son revêtement de sol en fonction de chaque pièce
Revêtement de sol

Bien choisir son revêtement de sol en fonction de chaque pièce

A chaque pièce un type de sol différent ? Pas forcément. En revanche, pour chaque pièce, le sol devra avoir des caractéristiques spécifiques ! Plutôt que de faire un tour pièce par pièce en listant les types de sols possibles (presque tous les sols sont possibles pour presque toutes les pièces), faisons un tour d’horizon des différents types de sols, de leurs caractéristiques, et de la manière dont ils peuvent intégrer des pièces spécifiques.


Le carrelage


Le sol classique par excellence, le carrelage est généralement peu cher, très hygiénique, facile à entretenir et durable. Sa pose est simple, même en rénovation, il en existe une très grande variété et il s’adapte à toutes les pièces de la maison. C’est le type de sol le plus répandu car, à bien des égards, le plus pratique.

Mais : il est froid, sauf à installer un plancher chauffant en-dessous, et peut être glissant. Les frileux l’éviteront donc ou accepteront le surcoût d’un plancher chauffant. En outre, dans les pièces humides et les escaliers, il faudra opter pour un carrelage anti-dérapant pour éviter les accidents.


Le parquet


Chaleureux, élégant, varié (en termes d’essences comme de styles de pose), le parquet est le sol noble par excellence. Il n’est jamais froid sous les pieds, a une excellente durée de vie, une grande robustesse et, selon les types de parquets, s’entretient assez facilement.

Mais : il peut être sujet aux insectes xylophages, n’accepte pas toujours de plancher chauffant et supporte mal l’humidité… sauf exceptions ! Dans les pièces humides, il faut impérativement choisir une essence de bois résistante à l’humidité : douglas ou mélèze pour les essences locales, une grande variété de bois exotiques pour les autres essences.
A noter : on évitera les finitions cirées dans les escaliers pour éviter les accidents !


Les sols plastiques


Généralement peu chers et faciles à entretenir comme à poser, les sols plastiques prennent du poil de la bête ces derniers temps tant ils réussissent à séduire de nombreux particuliers en quête de rénovation pas chère.

Mais : ils ont une durée de vie inférieure aux autres types de sols et peuvent dégager des composés organiques volatiles (de moins en moins il est vrai), ce qui rebutera les écologistes. Egalement, les sols plastiques sont rarement compatibles avec un plancher chauffant.

Ils conviennent à toutes les pièces néanmoins.

Les sols textiles


Moquette, sical, coco, bambou, jonc de mer, etc. sont également des sols très agréables. Chaleureux, agréables sous les pieds nus, faciles à mettre en œuvre et rarement très chers, ils ont été très appréciés et le sont encore par les amateurs de déco naturelle, ethnique ou cosy.

Mais : ils sont difficiles à entretenir (hors de question de passer la serpillère, l’aspirateur vapeur est indispensable de temps en temps), ne supportent pas l’humidité et il faut choisir des produits hypoallergéniques assez coûteux si vous êtes sensible aux acariens.
On évite les sols textiles dans la cuisine, la salle de bains, les toilettes évidemment…

Si vous êtes perdu dans les types de sols ou que vous souhaitez des conseils pour choisir, n’hésitez pas à solliciter un artisan Plus Que Pro proche de chez vous pour obtenir un accompagnement et une pose de qualité.

Les professionnels Plus Que Pro sont recommandés par leurs clients : de quoi signer en toute confiance !