/
/
/
/
Qu'est-ce qu'un tube multicouche ?
 tube multicouche

Qu'est-ce qu'un tube multicouche ?

Largement utilisé pour l’instant dans les planchers chauffants, il gagne de plus en plus le cœur des plombiers en raison de ses nombreux avantages ! Peu cher, facile à mettre en œuvre et présentant les mêmes avantages que le cuivre, le multicouche apparaît comme l’avenir de la plomberie, notamment pour la construction et les grosses rénovations. Zoom sur ce dernier né des matériaux de plomberie.


Le muticouche : qu’est-ce que c’est ?


Les tuyaux multicouches sont, comme leur nom l’indique, composé de plusieurs couches : deux couches de PER enserrent une couche d’aluminium formant une barrière anti-oxygène. Cette couche d’aluminium empêche la corrosion, la formation de tartre et de boues.

Moins cher que le cuivre et non dépendant des variations des marchés (contrairement au cuivre, qui est une matière première qui s’échange sur les marchés), le multicouche séduit en particulier par sa facilité de mise en œuvre : en tube, il peut être cintré, en rouleau, il est souple et se plie aux besoins de l’installation ; les raccordements se font à l’aide (idéalement) d’un sertissage enfantin et il est insensible au froid et au chaud.

Aussi, il peut être utilisé aussi bien pour les installations de chauffage que les installations sanitaires ! Et comme il existe en tubes rigides ou en rouleaux de finition blanche sobre mais élégante, il peut être utilisé aussi bien en encastré qu’en apparent (les tubes rigides permettent de réaliser des réseaux de plomberie en multicouche apparents tandis que les rouleaux sont utilisés pour les réseaux encastrés).

A noter : le multicouche est moins cher que le cuivre mais plus cher que la plupart des PER que l’on peut habituellement trouver. Néanmoins, la différence de prix entre les PER de grande qualité et le multicouche tend à sérieusement se réduire, voire disparaître.


Comment utiliser le multicouche ?


L’utilisation du multicouche est relativement simple et demande simplement un peu de matériel utilisable sans formation particulière. En revanche, évidemment, si la manipulation du matériau ne demande pas de compétence particulière, la création d’une installation de plomberie, elle, demande des connaissances spécifiques pour assurer la conformité du réseau domestique.

Sachez néanmoins que le multicouche existe principalement en deux diamètres : le diamètre de 20 mm pour le chauffage, les machines (lave-linge), baignoires et douches tandis que le diamètre de 16 mm est utilisé pour la plupart des autres installations (robinets, WC et lave-vaisselle).

Voilà pourquoi il est absurde de tiquer quand un artisan vous propose de réaliser votre installation en multicouche : vous avez tout à y gagner ! Le chantier est plus rapide, les matériaux et raccords sont moins chers et, in fine, le chantier est moins coûteux tout en offrant les mêmes caractéristiques qu’une installation en cuivre (si ce n’est l’esthétique inimitable du cuivre).

Si vous avez un projet d’installation de plomberie, pensez à évoquer le multicouche avec un plombier pour faire le point sur les caractéristiques de votre chantier : vous pourriez faire des économies ! Sollicitez donc un plombier référencé par Plus Que Pro pour bénéficier de l’expertise d’un professionnel recommandé par ses clients !

Vous avez un projet en matière de plomberie ?

Faites appel à nos spécialistes de la plomberie situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit concernant l'installation de plomberie !