Gaz, vitrocéramique, induction : quelle plaque de cuisson choisir ?

Gaz, vitrocéramique, induction : quelle plaque de cuisson choisir ?

Entre plaques de cuisson au gaz ou électrique, à induction ou vitrocéramique, le choix n’est pas simple. Voici un petit récapitulatif listant les atouts et les inconvénients de chaque catégorie de plaque de cuisson afin de vous aiguillier dans votre réflexion.

Plaques à induction

Prisées pour leur grande précision de température, les plaques à induction basculent rapidement d’un feu fort à un feu doux. En outre, leurs performances sont supérieures aux autres plaques de cuisson, pour atteindre l’ébullition comme pour cuire à basses températures. Notez que seul le récipient chauffe, ce qui évite les accidents domestiques de brûlures. La facture de consommation d’énergie est enfin abaissée, le temps de cuisson étant plus rapide, tandis que le passage d’une éponge imbibée d’un produit spécifique suffit à son entretien.
Côté inconvénients, les prix d’achat sont élevés, atteignant, pour les modèles les plus sophistiqués, 1 500 € à 2 000 €. Les récipients doivent aussi être adaptés aux plaques à induction, ce qui n’est pas le cas des casseroles en cuivre, des plats en verre, ou des contenants en aluminium. Sachez également que ce type de plaque est sujet aux rayures.

Plaques vitrocéramiques

Bien que proches visuellement des plaques à induction, les plaques vitrocéramiques affichent un niveau de performance moindre. Composées de deux foyers, les radiants et les halogènes, elles fonctionnent par impulsions de chaleurs successives. De ce fait, elles atteignent rapidement des températures de cuisson importantes, tout en disposant d’éléments de sécurité, notamment des indicateurs de chaleur. Leur entretien est facile, et leurs prix d’achat oscillent entre 200 et 700 € en moyenne.
En ce qui concerne les inconvénients, on relève des délais de refroidissement assez conséquents, ce qui nécessite une attention particulière. De plus, elles requièrent une consommation électrique la plus élevée, comparativement aux autres équipements.

Plaques à gaz

Système ancien mais toujours plébiscité, une plaque de cuisson à gaz se distingue par sa simplicité d’utilisation et par ses performances. La flamme du gaz offre une surveillance visuelle de contrôle très pratique, sachant que des dispositifs de sécurité sont intégrés, comme l’arrêt automatique lorsque l’alimentation de la flamme s’éteint par mégarde. Les plaques à gaz sont financièrement plutôt accessibles, bien que les prix à l’achat fluctuent entre 100 et 600 € en moyenne.
En termes de défauts, on note des performances légèrement moindres que pour les plaques à induction, notamment le feu doux qui a tendance à demeurer assez élevé malgré tout. Notez que l’entretien n’est pas toujours aisé, avec des brûleurs et des bougies peu accessibles, et qu’il réclame l’apport de produits de nettoyage puissants.

Plaques électriques

Robustes, les plaques en fonte ont l’avantage de ne pas craindre les chocs, tout en étant simples à l’usage. Abordables financièrement  (15 à 400 €), elles ne disposent ni d’allumage, ni de programmation.
Côté désavantages, les délais de chauffe et de refroidissement sont longs, et la sécurité laisse souvent à désirer. Enfin, l’écoulement fréquent sur les plaques rend le nettoyage souvent fastidieux.

Vous êtes maintenant prêt à choisir l'électroménager idéal pour votre cuisine !

Rédigé le 09/05/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis