La plomberie sans soudure : comment ça marche ?

La plomberie sans soudure : comment ça marche ?

La plomberie sans soudure a l’avantage de simplifier le montage, notamment en accélérant le temps de pose. De plus, l’opération ne requiert que des outils de base.

Principe de la tuyauterie sans soudure

La plomberie sans soudure concerne essentiellement la tuyauterie PVC, et l’ensemble des matériaux synthétiques dédiés à alimenter et à évacuer les liquides. A l’inverse de la tuyauterie en cuivre, le PVC peut être collé, comme le PVC surchloré.
Les propriétés majeures du PVC surchloré sont axées autour de sa résistance à la pression, aux températures élevées, et aux agents chimiques. Cet équipement est commercialisé sous différents diamètres : 14, 16 ou 20 mm pour les vendus.
Sachez que le marquage, inscrit sur les tubes, précise les limites en termes de pression et de températures maximales, leur compatibilité ou non avec l’eau potable, et leur diamètre.

Plomberie sans soudure : les éléments à connaître

A l’instar du PVC classique, le PVC surchloré se dilate énormément. Or, il est impossible de l’équiper en joints de dilatation, ce qui pose souci.
Cela implique que le collier doit être automatiquement positionné à plus de 15 cm des tés, coudes et autres changements de direction. De plus, les tubes sont placés à l’intérieur de gaines dont le diamètre est supérieur, incluant un jeu à chacune des sorties du dispositif, dans le but de laisser la dilatation se réaliser.
Bon à savoir : le raccordement d’un tube PVC surchloré à un tube de nature différente, comme du cuivre, est tout à fait envisageable, à condition d’insérer des raccords mixtes.

Installation d’une plomberie sans soudure

Si vous vous lancez dans cette opération, vous aurez besoin d’une scie à métaux, d’une boîte à chanfreiner, et d’une boîte à onglets.
La première étape consiste à dessiner la découpe autour du tube, avant, dans un deuxième temps, de placer le tube dans la boîte à onglets. A l’aide de la scie à métaux, coupez le tube de façon perpendiculaire. Positionnez-le dans la boîte à chanfreiner, côté extérieur, avant de le tourner pour effectuer le chanfrein. Achevez l’opération en nettoyant minutieusement l’intérieur du tube, via un chiffon propre et non pelucheux.
Pour réaliser le collage, l’astuce est de tracer à blanc un trait sur deux éléments, puis d’associer un chiffre à l’ordre de pose. Démontez l’ensemble, avant de mettre la colle à la fois sur la paroi extérieure du tube, et sur l’intérieur du raccord. En un seul geste, emboîtez le tube et le raccord, en éliminant le surplus de colle. Vous n’avez plus qu’à remonter l’installation, et à rincer le circuit avant son usage.

Plomberie sans soudure : atouts et inconvénients

En termes d’avantages, la plomberie sans soudure permet une pose encastrée ou en applique, avec la possibilité d’un raccord avec d’autres tubes. Cet isolant ininflammable, pouvant être peint, ne craint par ailleurs ni le tartre, ni la corrosion.
Coté inconvénients, il n’y a pas de cintrage, et le coût est plutôt onéreux. Cette technique est donc à réserver pour des installations modestes, ou s’intégrant en compléments.

A lire également : Tout savoir sur le raccord de plomberie

Rédigé le 12/06/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis