chauffer_maison_hiver.jpg

23/12/2017

Chauffer sa maison en hiver

L’isolation : première source de chauffage ?

Avant toute chose, il est important de répéter que la première « source de chauffage », c’est l’isolation ! Dans une maison ou un appartement mal isolés, même en chauffant beaucoup, la sensation de froid sera toujours présente, à cause des courants d’air et des pertes de chaleur.

Il est donc primordial de penser d’abord à l’isolation de sa maison avant de penser à la manière d’en optimiser le chauffage ! Pour rappel, les combles constituent la première source de déperditions d’énergie (30% !). Pour bien se chauffer en hiver, on isole donc d’abord ses combles. Dans un deuxième temps, on peut aussi changer ses portes et fenêtres (15% des pertes de chaleur) pour des modèles répondant à la RT 2012.

La régulation au service du chauffage !

Ensuite, pour bien chauffer sa maison en hiver, il faut réguler son chauffage, tout simplement :

  • Maintenir, pendant les heures au cours desquelles la maison est vide, une température de 16/18°C ;
  • Programmer le chauffage pour qu’il se déclenche 30/60 minutes avant le retour des occupants afin d’obtenir une température de confort de 19/20°C dans les pièces à vivre, 16/18°C dans les chambres (pour un sommeil de qualité, il est recommandé de ne pas dépasser 18°C dans les chambres, 16°C étant la température idéale).

La régulation centrale du chauffage permettrait de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie ! L’investissement en vaut donc la peine.

« 1°C de plus, c’est 7% d’énergie en plus ! »

Il est communément admis que pour chaque degré supplémentaire dans la maison, les installations de chauffage consomment 7% d’énergie en plus. Au prix de l’électricité, si vous êtes chauffé à l’électrique, cela peut vite faire grimper la facture. Privilégiez donc une température de confort à 19°C, quitte à porter un petit gilet…

« Les volets fermés, c’est 2°C de gagnés ! »

L’adage veut que fermer ses volets la nuit permettrait de conserver 2°C dans la maison. Il suffit de faire le test pour vérifier que cet adage dit vrai ! Et pour cause : même répondant aux standards de la RT2012, les fenêtres constituent des surfaces considérables d’échange thermique et induisent des pertes d’énergie considérables la nuit, alors qu’il suffit de fermer les volets avant d’aller se coucher pour faire baisser la facture…

Et les énergies renouvelables ?

Enfin, pour bien chauffer sa maison en hiver sans forcément faire augmenter sa facture, les poêles à bois et à granulés sont d’excellentes solutions alternatives, écologiques, économiques et apportant un bonus affectif indéniable. Un peu coûteux à l’installation, ils permettent véritablement de réaliser des économies considérables à court, moyen et long terme.

Si vous souhaitez bien chauffer votre maison cet hiver et que, pour cela, vous souhaitez isoler votre habitation, changer vos fenêtres, optimiser votre installation de chauffage ou installer un poêle, pensez à utiliser Plus que PRO pour trouver, près de chez vous, des entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.