shutterstock_519476797.jpg

17/11/2017

Comment faire pour dépenser moins en chauffage électrique ?

Alors que les Français dépensent en moyenne 1 611€ par an pour leur chauffage, les 38% de Français qui se chauffent à l’électricité dépensent, eux, 1 927€ en moyenne, avec un coût au mètre carré de 15,9€, soit le plus élevé, loin devant le bois, avec 6,1€/m² ! Isolation, régulation, changement de radiateurs, gestion pertinente des différentes températures, ajouter un système de chauffage écologique : découvrez nos conseils pour dépenser moins en chauffage électrique.

Vérifier son isolation

Avant de repenser son système de chauffage, réduire ses dépenses énergétiques passe systématiquement par une amélioration de l’isolation ! Avant de contrôler les émissions, il est toujours préférable de contrôler les pertes !

Pour rappel, 30% des pertes de chaleur se font par les combles (quand ils ne sont pas isolés), 20% par les planchers non isolés, 15% par les fenêtres et 15% par les murs. Cette hiérarchie permet de prioriser les postes à isoler.

Installer un système de régulation

Selon la Fédération Française du Bâtiment, un système complet de régulation de la température peut permettre d’économiser jusqu’à 19/24 kilowattheures par mètre carré par an en maison et jusqu’à 11/13 kWh/m²/an ! C’est considérable.

Sachant que le coût d’une telle installation est environ de 1 000€ (auxquels il faut ajouter entre 50 et 70€ par récepteur installé sur les radiateurs), on voit que c’est probablement l’un des postes prioritaires pour réduire sa consommation de chauffage électrique.

Changer les radiateurs

Ce point est un peu délicat. En effet, un appareil consommant 2 000W consommera toujours 2 000W, qu’il soit récent ou ancien ! En revanche, les chauffages électriques modernes, en particulier ceux utilisant les technologies à inertie, génèrent un confort thermique (meilleure homogénéité de la température, sensation de froid et de courants réduite, etc.) supérieur. Par conséquent, à l’usage, ils induisent une régulation plus raisonnée de la température. Avec les vieux radiateurs électriques, on a tendance à chauffer beaucoup plus pour atteindre une sensation de confort. Donc, in fine, on consomme mois pour obtenir la même sensation de confort thermique.

Bien gérer les températures

Pour faire des économies de chauffage électrique, la tentation est grande de régler les radiateurs de manière à ne conserver qu’une température basse en cas d’absence ou la nuit. C’est une erreur. Maintenir constamment une température moyenne dans un volume donné demande en effet moins d’énergie que de réchauffer un volume refroidi ! Il est par conseillé de ne pas dépasser 3 ou 4°C de différence entre la température de consigne et la température de confort (par exemple : 20°C et 16/17°C).

Ajouter un système de chauffage écologique

Enfin, il peut être pertinent de penser à installer un poêle à bois ou à granulés, par exemple, dans la pièce principale, pour chauffer efficacement à moindre coût. Les radiateurs deviennent alors des chauffages d’appoint pour maintenir une température raisonnable dans les pièces de nuit.

Si vous dépensez trop d’argent pour votre chauffage électrique et que vous souhaitez mettre en œuvre un ou plusieurs conseils évoqués ci-dessus, n’hésitez pas à solliciter près de chez vous un professionnel évalué par ses clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252 avec Plus que PRO : vous pourrez ainsi discuter de votre projet et probablement baisser votre facture d’électricité !