economie_energie.jpg

01/06/2018

L'énergie verte pour économiser sur sa consommation énergétique

Appelée aussi « énergie propre », l’énergie verte est une source d’électricité susceptible d’être renouvelée. Il existe plusieurs formes d’énergie renouvelable, notamment l’énergie solaire, l’énergie éolienne, et la biomasse. Avoir recours à ces types d’énergie contribue à réaliser des économies globales sur la consommation énergétique. 

Comment parvenir à économiser sur son énergie ?

Plus de 50% des Européens consacrent encore de nos jours une proportion de leurs revenus à débourser pour des factures d’électricité, et ce, malgré l’existence de l’énergie verte. Le recours à des équipements de pointe et à certains matériaux d'isolation, de même que la modification des habitudes au quotidien, contribuent à économiser sur son énergie. 

Une solution à très long terme… pour toute la vie

L’énergie verte permet de préserver la nature de rejets de taux élevés de CO2 survenant dans l’utilisation d’autres types d’énergie. 

Cela réduit également la dépendance énergétique face au phénomène grandissant de raréfaction de l’énergie fossile. 

L’investissement dans cette forme d’énergie s’avère bénéfique à la fois sur le plan financier et écologique, avec un triple avantage pour l’utilisateur. 

Comme pour les autres types d’énergie, il importe d’en faire un usage rationnel, pour une meilleure optimisation permettant d'économiser sur son énergie. 

Miser sur l’isolation thermique

Une bonne isolation thermique dans un habitat peut faire toute la différence en termes de variation de la consommation énergétique. 
Lorsque l’isolation thermique est confiée à un électricien certifié RGE, cela a pour effet de favoriser l’aération intérieure des locaux, générant ainsi une température régularisée (valable autant pour le chaud que le froid). Ce type de travaux est reconnu pour avoir une incidence considérable de réduction de la facture d’électricité et de gaz. Par conséquent, même en ayant recours à l’énergie verte, il y a lieu de diminuer et de réguler davantage sa consommation énergétique. 

S’aligner sur la température idéale requise 

Si vous êtes habitué à chauffer largement vos pièces en hiver, de simples ajustements de vos habitudes de vie vous aideront à régulariser la température. L’Agence de l’environnement et maîtrise de l’énergie recommande que la température d’une chambre devrait se situer à 16° C. Pour les autres pièces, comme le salon, cuisine de bain, et chambre des enfants, la norme est fixée à 19 ° C. 

En parvenant à se conformer à ce principe, à l’aide d’outils de domotique et par une vérification régulière de la température, il est possible d’exercer aisément une action de réduction de sa consommation énergétique. 

Surveiller rigoureusement la consommation des appareils 

Peu importe le type d’appareils dont vous disposez, il importe de veiller à l’entretien général au moins une fois par année. Ce principe assure la sécurité des membres de votre maisonnée, mais cela contribue également à économiser sur son énergie (d’au moins 10%). 

Prendre l’habitude d’opter pour des appareils électroménagers qui consomment peu d’énergie a une incidence sur la quantité d’énergie consommée. Par exemple, vérifiez les performances d'appareils comme la cuisinière, le réfrigérateur, la laveuse et la sécheuse, et munissez-vous d’une chaudière hybride, à fioul, ou fonctionnant à condensation de gaz. 

N’attendez pas d’entendre des bruits étranges et inquiétants émanant de vos installations avant de prendre rendez-vous avec un fournisseur d’électricité ! Il est avantageux, au début de chaque hiver, d’entreprendre une révision générale de l’ensemble de ses appareils. Cette tâche d’entretien sert à ré-optimiser les appareils, évitant ainsi une éventuelle surconsommation d’énergie. 

Pour repérer rapidement des électriciens, des professionnels de l'isolation, et d'autres spécialisés en installation de systèmes fonctionnant l’énergie verte, consultez l’annuaire de notre site.