shutterstock_521783017.jpg

08/11/2017

Pourquoi faire isoler sa maison par l’extérieur ?

Alors que les dépenses de chauffage représentent aujourd’hui, en moyenne, un peu plus de 1 600€ par an et que 52% des Français déclarent avoir froid chez eux, la performance énergétique des bâtiments est devenue plus que jamais un objectif capital non seulement pour la planète, mais aussi pour le confort. L’isolation par l’extérieur, en offrant des performances extrêmement élevées est la seule à répondre pleinement à cet objectif. Découvrez pourquoi faire isoler sa maison par l’extérieur.

Une opération 2 en 1

Si les projets de construction actuels prévoient quasi systématiquement une isolation par l’extérieur (pour répondre aux exigences des réglementations thermiques), cette dernière est également particulièrement adaptée aux projets de rénovation.

En effet, dans le cas d’une rénovation lourde d’une maison ancienne, l’isolation par l’extérieur permet de faire d’une pierre deux coups : isolation et ravalement de façade. Ainsi, non seulement vous avez la possibilité de transformer une maison (généralement « passoire » énergétique) en maison performante répondant aux réglementations thermiques, mais en plus vous lui offrez une seconde jeunesse !

Surface habitable préservée

L’un des avantages de l’isolation thermique par l’extérieur est également de préserver l’espace intérieur, tant en termes de volumes que de décoration. En effet, comme l’isolation thermique par l’extérieur consiste à envelopper la maison dans un manteau isolant, aucun chantier n’est mené à l’intérieur : on peut continuer d’habiter chez soi pendant les travaux. Cette option est donc particulièrement intéressante quand on envisage l’isolation de sa maison plusieurs années après l’installation.

A noter : isoler par l’extérieur permet également de maximiser l’épaisseur d’isolant et ainsi d’atteindre des performances énergétiques nettement supérieures. En intérieur, pour éviter de perdre de la surface habitable, l’épaisseur maximale d’isolant utilisée est généralement de 120 mm (ce qui permet de répondre à l’exigence minimale de la RT2012, soit un coefficient R=3,7) ; en extérieur, cette épaisseur moyenne sera plus souvent de 160 mm voire de plus de 200 mm (pour un coefficient plus souvent proche de R=5, voire plus).

Suppression des ponts thermiques

La grande difficulté dans l’isolation d’une maison réside dans le traitement des points dits singuliers, notamment les ponts thermiques. Ces points singuliers, quand ils ne sont pas traités, représentent des faiblesses dans l’isolation qui induisent des pertes de chaleur intempestive. En enveloppant la maison d’un manteau isolant et étanche, l’isolation par l’extérieur supprime la plupart de ces ponts thermiques.

In fine, il est communément admis que l’isolation thermique par l’extérieur permet de réaliser, selon les logements, entre 10% et 20% d’économies de chauffage, par rapport à une isolation par l’intérieur !

Il est cependant à noter que, selon les cas (façade convenable, nombreux balcons, loggias ou modénatures), l’isolation par l’intérieur sera plus intéressante. Seul un professionnel expérimenté sera en mesure d’évaluer, au cas par cas, chaque projet.

Si vous êtes convaincu par l’isolation par l’extérieur et que vous souhaitez réfléchir à un projet pour votre maison, utilisez Plus que PRO pour trouver votre entreprise : nous référençons les professionnels près de chez vous engagés dans une démarche qualité et évalués par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.