/
/
/
/
Salle de bains : choisir un parquet adapté
parquet salle de bain

Salle de bains : choisir un parquet adapté

Bois massif et parquets stratifiés sont tous deux adaptés à réaliser un revêtement de sol de salle de bains… pour peu qu’essence (ou modèle dans le cas du stratifié) et pose soient adaptés à l’usage en pièce humide. Nos conseils et explications pour bien choisir son parquet de salle de bains.


Le bois massif : le choix de l’essence et de la finition


Pendant longtemps, ce sont les bois exotiques qui ont été privilégiés pour réaliser des parquets de salle de bains, en raison de leur résistance naturelle à l’humidité et de leur caractère imputrescible : teck, kempass, merbau, iroko, doussié, ipé, jatoba, engé, maobi, padouk, bambou sont les essences les plus rencontrées.

Mais aujourd’hui, après traitement, plusieurs essences européennes sont également disponibles pour réaliser des parquets de salles de bains performants et résistants à l’humidité. Ils ne sont pas vraiment moins chers mais ont l’avantage de provenir de forêts locales, souvent gérées durablement.

Le problème des bois exotiques est d’une part leur prix élevé, d’autre part leur provenance. De nombreux bois exotiques proviennent de la déforestation sauvage. Il faut donc veiller à acheter du parquet massif exotique pour salle de bains qui dispose d’un label prouvant qu’il est issu d’une exploitation responsable et durable. L’élégance et le confort de nos salles de bains ne doivent pas se faire au détriment de la planète…
Comptez pour du massif entre 50 et 100€ par m².

A noter : Le parquet massif doit être idéalement huilé, c’est la finition la plus adaptée aux pièces humides.


Le parquet stratifié : une alternative économique


Les parquets stratifiés doivent être choisis avec la mention « spécial pièce humide » ou équivalent ! Le principe est que l’âme du stratifié est traitée avec une résine mélamine de manière à la rendre hydrofuge puis les chants sont traités de manière à garantir une étanchéité parfaite.

L’avantage du stratifié est bien évidemment son prix : pour du stratifié spécial pièce humide, comptez à partir de 28€/m². Vous le voyez, on est loin des prix du massif… même si évidemment on est aussi loin de la robustesse et de la qualité esthétique.


La question de la pose : cruciale pour l’étanchéité


L’étanchéité du parquet de salle de bains est le point crucial ; c’est aussi le point le plus délicat à garantir ! En effet, d’une part il faut privilégier une pose collée de puisque c’est celle qui offre la meilleure résistance dans le temps aux variations, et donc à l’humidité.
Mais c’est surtout aux joints qu’il faut prêter une attention particulière : ce sont eux qui empêcheront l’eau de s’infiltrer dans le cœur du parquet et de le détériorer.

C’est pourquoi on opte en générale dans les pièces humides pour une pose de parquet en pont de bateau à gros joints étanches en polyuréthane, noir le plus souvent.
Faire appel à un professionnel : la garantie qualité

Vu la délicatesse de la pose et son caractère déterminant quant à la pérennité du parquet de salle de bains, il peut être conseillé de faire appel à un professionnel… ne serait-ce que pour la décennale ! En effet, si jamais vous rencontrez le moindre problème dans les 10 ans, vous pouvez faire jouer l’assurance de votre artisan !

En outre, en choisissant un artisan Plus Que Pro, vous avez la certitude de faire appel à un professionnel compétent, qualifié et recommandé par ses clients.

Découvrez également :