Connaître les fleurs anti-moustiques

Connaître les fleurs anti-moustiques

La lutte contre les piqûres de moustiques devient un véritable sport quand les chaleurs estivales s’installent à la maison, ou sur votre lieu de villégiature. Plusieurs parades existent, y compris au sein même de la flore naturelle.
Certaines fleurs anti-moustiques émettent en effet des parfums répulsifs, permettant d’éloigner ses bestioles. Voici une liste de quelques-unes des ces fleurs qui pourraient vous éviter les désagréments d’une nuit agitée, et ceux provoqués par l’apparition de boutons qui grattent et qui ont le don de gâcher les vacances.

Les pélargoniums

Les pélargoniums habillent et décorent avec générosité les rebords de fenêtres, les terrasses, et autres balcons. Parfois confondues avec les géraniums, ces fleurs proposent de multiples couleurs. Et bien, sachez que certaines de ses espèces à feuilles odorantes, aux effluves mentholées, citronnées ou orangées, éloignent les moustiques.

Les Vitex

Appelés également gattiliers, les Vitex sont localisés sur le littoral, en bord de mer, et jouissent d’une bonne rusticité, ce qui leur assure une réelle vitalité y compris lorsque la température baisse jusqu’à -15°C. Dans ce cas de figure, il est néanmoins impératif de les exposer à l’ensoleillement, et de les placer en terres parfaitement drainées. Installés dans les potagers et les haies, les Vitex sont connus pour leurs aptitudes à repousser toutes sortes d’insectes, dont les moustiques.

Les fleurs d’osmanthe

Avec leur senteur abricot-pêche très proche de celle du jasmin, les fleurs d’osmanthe font régulièrement partie de la composition de fragrances de parfums très prisés. Elles sont en parallèle réputées pour leur efficacité à faire fuir les insectes.

Les tanaisies

Souvent considérées à juste titre comme des éléments de décoration gracieux dans les jardins, les tanaisies contiennent des principes actifs odorants qui permettent de lutter efficacement contre la présence des moustiques. Sachez que cet effet répulsif prévaut aussi pour éloigner les mouches. N’hésitez pas à en disposer tout au long de vos ouvertures, à l’instar des fenêtres, ainsi que dans votre verger ou dans votre potager si vous en possédez.
Les fleurs de cytise
Cette plante intègre une forte teneur en alcaloïdes, ce qui lui octroie des propriétés très toxiques. A titre informatif, on retrouve ce type de poison dans l’organisme des chenilles qui s’alimentent de ses feuilles. Cette toxicité a l’avantage de causer énormément de dégâts sur les larves de moustiques et même de les détruire, ce qui empêche leur éclosion à proximité de votre habitation.

L’armoise

Qu’elle soit discréditée ou divinisée, l’armoise n’a jamais laissé indifférents les hommes dans un sens ou dans l’autre. Répulsif naturel contre les moustiques, cette plante dispose d’un feuillage odorant, particulièrement graphique, qui impose sa présence presque de manière obligatoire dans tous les jardins secs.

La cataire

La cataire est avant tout réputée pour ses capacités relaxantes, et anti stress. Cette plante médicinale est notamment utilisée en guise de traitement face aux problèmes d’insomnie, de maux de tête, de diarrhées, de toux, ou encore de spasmes gastro-intestinaux. Il est désormais admis que son huile essentielle est très efficace pour repousser les moustiques. A tester donc.    

Rédigé le 24/05/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis